Le Château de Montafilan

Sur une colline abrupte entourée de deux vallées profondes et marécageuses, cette forteresse a été construite par les Comtes de MONTAFILAN DINAN au XIIème siècle . La dernière propriétaire , Françoise de DINAN a été la préceptrice d’ANNE de BRETAGNE .

Au centre de ce château-fort de six tours, un puits très profond aurait été l’entrée d’un souterrain reliant le Château à la ferme du GOULET.

Il y aurait eu deux chapelles à Montafilan , l’une à côté du puits et dédiée à Ste Anne, l’autre au Nord-Ouest du château, faisant corps avec l’une des tours à salle voûtée. On y a trouvé un autel votif avec les inscriptions :  » A la gloire d’Auguste et à la déesse Sirona, Caïus Magius affranchi « .

Dans cette chapelle deux statues en pierre blanche représentaient encore vers 1920 , l’une Sainte Marguerite, l’autre Sainte Agathe que venaient prier les mères manquant de lait.

Pendant la Révolution, l’abbé Lesage, prêtre non jureur de Corseul se cachait souvent dans ces tours où il exerçait son ministère : baptêmes, communions, mariages.
Dénoncé et recherché par les Bleus , il fut sauvé en empruntant la tenue du meunier de Montafilan.
On peut encore voir les ruines de ce moulin dans la vallée Est de Montafilan.